Oil Can Grooming

Tarif généralement constaté : 28.90€

https://oilcangrooming.com

gras

parfum

hydratation

adouci

Oil Can Grooming nous propose une huile de barbe presque entièrement naturelle, mais au parfum ravageur. Et que dire de leur packaging ? La réplique d’un véritable bidon d’huile. Il n’en fallait pas plus pour que je teste cette petite merveille et vous livre mon avis.

Quelques mots sur la marque Oil Can Grooming

Tiens donc, quelle surprise, Oil Can Grooming est encore une marque anglaise. Il faut dire que c’est un pays où les hommes sont prêts à mettre de l’argent pour entretenir leur barbe. A ce niveau-là, je trouve qu’ils sont en avance sur nous.

Toujours est-il qu’Oil Can Grooming est une marque qui existe depuis 2014, et qui ne propose que des huiles de barbe (3 pour être précis), ainsi qu’une huile de rasage. Rien d’autre.

Inspiré de la révolution industrielle, Oil Can Grooming (littéralement « le bidon d’huile pour entretenir sa barbe« ) a créé tout un univers autour de ce concept. L’huile étant l’élément essentiel pour maintenir les machines en bon état, ils s’engagent à ce que la leur fasse pareil, mais pour notre barbe.

On le verra plus bas, dans la composition, mais je vous rassure tout de suite, ce n’est pas de l’huile de moteur que vous trouverez dans les bidons d’Oil Can Grooming. 😉

Ils promettent des produits de qualité, mais aussi (et surtout) de belles histoires à raconter en rapport aux noms de leurs huiles :

  • Iron Horse : c’est la volonté d’échapper au quotidien. L’idée de prendre sa moto, et de partir le long des chemin, en quête de liberté
  • Blue Collar (en français, les cols bleus) : rend hommage aux hommes qui travaillent durs pour construire leur avenir et pour façonner leur propre vie.
  • Angels’ Share (l’huile que j’ai testé) : la légende veut que les anges qui gardent le Bourbon mûri en fûts de chêne prennent leur part au fur et à mesure de son évaporation. Angels’ Share célèbre un processus qui exige de la patience et se termine dans la qualité.

Ce n’est peut être que du marketing, mais je trouve que l’idée est originale et les histoires belles.

J’en parle plus loin, mais ce qui les différencie des autres marques, ce sont leurs fragrances. En tout cas, certainement pas les ingrédients de leurs huiles. Dommage.

huile à barbe oil can grooming

Tout savoir sur l’huile de barbe Oil Can Grooming

La composition

La composition INCI des huiles de barbe Oil Can Grooming est la suivante : Vitis Vinifera Seed Oil (Huile De Pépin De Raisin), Argania Spinosa Kernel Oil (Huile D’argan), Simmondsia Chinensis Seed Oil (Huile De Graines De Jojoba), Caprylic/capric Triglyceride (Huile Esthérifiée De Coco), Parfum, Tocopherol, Benzyl Benzoate, Coumarin, Geraniol, Hexyl Cinnamal*, Linalool

Les 3 huiles ont la même base commune. Seul les parfums changent.

Je dois vous avouer que j’ai été (agréablement) surpris quand j’ai regardé en détail la composition. Je m’attendais à une bombe chimique. Or, ce n’est absolument pas le cas.

Hormis l’huile estérifiée (qui n’est pas dangereuse pour la santé, juste moins efficace que de l’huile végétale pure), et un composé synthétique (
Hexyl Cinnamal), le reste tiens carrément la route en bio. Comme quoi.

Alors bien sûr, on n’est pas en présent d’une huile de barbe haut de gamme quant à sa composition (« seulement » 3 huiles végétales ultra basiques et 1 huile estérifiée), mais ce n’est pas le créneau de Oil Can Gromming. Leur truc, c’est le parfum de leurs huiles.

huile à barbe oil can grooming

Le parfum

Justement, parlons-en du parfum. Vous me connaissez (ou vous commencez à me connaitre si vous avez lu quelques uns de mes tests), je suis ultra-difficile quant au parfum d’une huile de barbe. Avec Oil Can Grooming, je ne peux que m’incliner. Le parfum est UNE TUERIE !

C’est simple, je continuerais à l’utiliser même s’il y avait eu beaucoup plus de produits non naturels. C’est pour dire. Heureusement, ce n’est pas le cas. 😉

Oil Can Grooming ont parfaitement réussi leur coup. Angels’ Share (celui que j’ai testé) est tout simplement incroyable. On oublie les odeurs d’huiles essentielles, on a à faire ici à un vrai parfum de bonhomme.

S’il pourra paraître un peu fort au début, son odeur diminuera rapidement, pour laisser un léger parfum à votre barbe, sans vous monter à la tête. Et ce, tout au long de la journée.

Oubliez votre eau de toilette, avec Oil Can Grooming, vous n’en aurez pas besoin.

Je ne sais ce que valent les autres (Iron Horse et Blue Collar), mais il y a tout à parier qu’ils soient tout aussi réussi. Même si je pense que Angels’ Share est celui qui doit plaire le plus : leur huile de rasage reprend cette même fragrance.

Pour essayer de décrire les odeurs (ce qui est très compliqué), voilà les mots que Oil Can Grooming utilisent :

  • Iron Horse : Cuir enivrant accentué par la framboise sauvage
  • Blue Collar : Tabac subtil et épices exotiques relevés d’un zeste de mandarine
  • Angels’ Share : Chêne de Bourbon doux et épicé avec des notes d’agrumes

Sincèrement, leur parfum, c’est un truc de fou !

huile à barbe oil can grooming

La qualité

Comme je l’ai expliqué plus haut, la composition de leurs huiles est basique. Il faut donc s’attendre à une qualité dans la moyenne.

L’huile ne sera pas trop liquide mais normalement visqueuse. On aurait pu croire le contraire lorsqu’une marque utilise les huiles estérifiées en trop grande quantité. Ce qui ne sera pas le cas ici.

J’ai trouvé, cependant, que cette huile faisait bien son travail : j’ai eu la sensation d’avoir la peau bien hydratée, et d’avoir la barbe normalement douce. Et pourtant, je ne l’ai pas testé qu’un jour ou deux, après un shampoing.

Pour rappel, je teste chaque huile de barbe au minimum 5 jours (voir 7 jours, soit une semaine entière), en l’utilisant le matin et le soir. D’où la difficulté de tester les huiles dont je ne supporte pas le parfum.

Lorsque je l’utilise le matin, 1 fois sur 2 elle est appliquée sur une barbe fraîchement shampouinée (ce qui veut dire que je l’utilise aussi sur une barbe non nettoyée).

Je m’attendais aussi à une huile très grasse. C’est ce que j’avais lu sur un site anglais. Mais en fait, pas du tout. C’est une huile qui saura se faire oublier (visuellement), si vous respectez les doses recommandées selon la taille de votre barbe.

En même temps, vue sa composition, le contraire aurait été étonnant.

Le packaging

Là aussi Oil Can Grooming a fait TRÈS fort.

Vous vous souvenez de la provenance de leur nom (« oil can » = « bidon d’huile« ) ? Et bien ils ont joué le jeu jusqu’au bout. Ils nous ont livré leur produit dans une réplique miniature d’un vrai bidon d’huile.

Un mini bidon de 50ml en métal (ou aluminium ?), avec un compte gouttes automatique intégré. Hyper pratique pour bien se servir sans en mettre partout, mais aussi sans casser le design du packaging.

Vous pourrez alors, sans problème, refermer ce bidon avec un vrai bouchon en aluminium lui aussi. Quand je vous dis qu’ils ont été jusqu’au bout de la réplique.

Si en règle générale je n’apporte pas beaucoup d’attention au packaging, il faut savoir reconnaître lorsque celui-ci est original, soigné et bien pensé. Ce qui est le cas avec Oil Can Grooming.

Le prix

Tous ces petits détails ont forcément un prix. Il vous faudra débourser presque 30€ (28.90€) pour vous procurer ce savoureux breuvage (à consommer sans modération).

Cependant, le bidon fera 50ml. De quoi tenir plusieurs mois. Et si on ramène ce tarif à une contenance de 30ml (qui est ma référence), on tombe sur un prix de 17,34€, ce qui n’est pas du tout exagéré. C’est tout juste au-dessus des 15€ de référence.

Il faut être honnête, si on débourse 30€ pour l’huile de barbe Oil Can Grooming, c’est pour son parfum incroyablement réussi et son design efficace. Pas nécessaire pour sa composition.

huile à barbe oil can grooming

Mon avis sur l’huile de barbe Oil Can Grooming

Ça m’arrive d’être critique avec les marques qui proposent des compositions qui ne sont pas naturelles, mais qui ne proposent rien à côté pour compenser.

Avec Oil Can Grooming, non seulement leur composition est pratiquement 100% naturelle, mais surtout : ils ont mis le paquet pour proposer des parfums incroyables (et surtout un, celui que j’ai testé).

Le packaging n’est que fioritures, même s’il est vraiment réussi et orignal. Il servira a légèrement faire augmenter son prix, qui restera quand même dans la moyenne.

Si vous n’avez pas les poils trop drus ou une peau qui a besoin d’être particulièrement hydratée, mais que vous recherchez un produit qui parfumera efficacement votre barbe, ne cherchez plus : testez Oil Can Grooming.

Vous pourriez aimer

5 Réponses

  1. Tony

    Bonjour j aurai aimer savoir quel fournisseur le vend en 30 ml (oil can grooming).

    Merci d’avance

    Répondre
  2. Philippe

    Bonjour,
    J’utilise la version Iron Horse depuis 1 mois et je confirme que le parfum c’est une tuerie. C’est une huile de mecs, des vrais. De ceux qui aiment les grosses bagnoles et un bon gros steak. C’est pas pour les « vegans » 😀
    la barbe est douce, pas grasse et les poils se disciplinent tout seuls.
    Je vous recommande aussi l’huile de The Ruffians. Une nouvelle enseigne de barbiers londoniens haut de gamme. Ca déchire grave.

    Répondre

Laisser un commentaire