Parmi tous les produits pour faire pousser la barbe, vous avez forcément entendu parlé des accélérateurs de pousse de barbe. Vous avez même probablement vu des vidéos sur Youtube ou lu des articles de barbus qui donnent leur avis sur ces produits dis “magiques”.

Je vais être franc avec vous : je n’en ai testé aucun. Non pas parce que je ne crois pas en leurs effets (même si je recommande plutôt les procédés naturels), mais parce que je n’en ai pas besoin.

Alors pourquoi j’écris cet article ?

Tout simplement pour vous expliquer ce que sont les accélérateurs de pousse de barbe, comment ils fonctionnent, pour vous aider à les choisir (si vous avez décidé d’en prendre) mais aussi pour vous sensibiliser sur les potentiels dangers qu’ils peuvent représenter.

N’étant sponsorisé par aucune marque, je serais totalement objectif.

La barbe, comment ça pousse ?

Sans rentrer dans les détails, sachez que les hormones responsables de la pousse des poils sont la testostérone et la dihydrotestostérone.

La première définira l’épaisseur de vos poils, quand la deuxième déterminera la densité de votre barbe.

Viens ensuite le cycle de pousse (et de vie) des poils de barbe, qui pourrait être découpé en 5 parties :

  • Le poil est en plein forme et en pleine croissance. C’est la phase Anagène (qui peut durer entre 3 et 5 ans).
  • Le poil est entre la vie et la mort, il cesse de pousser et sa racine n’est plus alimenté. C’est la phase Catagène.
  • Le poil est mort (vive le poil) et il est prêt à tomber. Il attend sagement que son remplaçant arrive. C’est la phase Télogène.
  • Il tombe. C’est la phase de chute.
  • Le nouveau poil commence à pousser, on reboucle avec la phase Anagène.

Et ainsi de suite.

La première conclusion est donc la suivante : se laisser pousser la barbe demande du temps. C’est la nature qui l’a décidé ainsi. On oublie donc les produits qui vous promettent d’avoir une barbe à la ZZ Top en 1 mois. Ce n’est pas possible ! Même en se faisant greffer des poils de barbe.

Auprès de mère nature tu te plaindras

Ensuite, accélérateur de pousse ou pas, comme le dis si bien l’ami Geoffrey de Ça Va Barber : tout est question de génétique. Ne croyez pas aux produits miracles, qu’ils soient sous forme d’huile ou de gélules.

Si vous êtes programmés pour avoir de la barbe, et si votre système pileux est développé, vous en aurez. Soyez patient, votre barbe finira bien par pousser. N’utilisez aucun autre produit qu’une bonne hygiène de vie, et quelques huiles entièrement naturelles qui aideront vos poils à mieux se développer.

Si par contre, passé 30 ans, vous avez la même pilosité que Zac Efron, optez pour le rasage de près ou choisissez un autre look que celui de Hipster. 

Comme par exemple un style faussement négligé, avec une barbe de 3-4 jours, sans oublier d’utiliser de l’huile de barbe, pour éviter les démangeaisons et les problèmes de peaux.

J’en viendrais donc à ma deuxième conclusion : si vous  n’êtes pas programmé pour avoir une grosse barbe, n’allez pas gaspiller votre argent dans des accélérateurs de pousse de barbe (quelque soit leur forme) : vous n’aurez pas plus de poils au menton.

Je sais, c’est cruel, mais c’est comme ça : tout le monde n’a pas de barbe, et la barbe ne va pas à tout le monde. Exactement comme avec les cheveux.

Mais si je veux quand même avoir de la barbe, que dois-je faire ?

Et bien dans ces cas-là, il n’existe qu’une seul et unique solution qui fonctionne vraiment : la greffe de poils. Comptez quand même 5000€ la séance (prix indiquée dans la vidéo ci-dessous).

Je ne sais pas comment ça marche, mais ça marche. Il parait même que les greffes de barbe connaissent un succès grandissant.

Un accélérateur de pousse de barbe, c’est quoi ?

Plus qu’un produit, c’est la promesse de faire pousser votre barbe plus rapidement. L’assurance d’avoir un poils plus fort, en meilleur santé, tout ça pour avoir une barbe plus dense et plus complète. Car oui, certains accélérateurs promettent même de faire pousser vos poils là où vous n’en avez pas (vous m’en direz tant…).

Vous trouverez ces accélérateurs de pousse sous différents formats.

Les produits pour faire pousser la barbe de type ingérables

Vous l’avez compris, les poils ont besoin d’être convenablement nourris pour pousser. Comme un être humain.

Vous trouverez donc certains accélérateurs de pousse sous forme de gélules ou de cachets, à avaler en suivant une certaine posologie par jours.

Ces types d’accélérateurs de pousse sont, pour la plupart, des compléments alimentaires.

C’est quoi un complément alimentaire ?

Un complément alimentaire est une source concentrée de vitamines, sels minéraux, de toute autre substance à but nutritionnel, ou d’ingrédients à base de plantes qui a pour but de palier les carences de votre régime alimentaire quotidien.

En soit il n’y a aucune contre indication à utiliser des compléments alimentaires (même s’il est toujours préférable de demander l’avis de son médecin ou de son pharmacien avec de commencer la cure). Mais soyez sûr des compositions de ces accélérateurs de pousse de barbe. Surtout si vous devez les avaler.

Comme pour les produits cosmétiques que vous utilisez (et notamment les huiles de barbe), lisez bien l’étiquette et assurez-vous que tous les ingrédients sont entièrement naturels. Si vous avez le moindre doute : laissez tomber.

Les produits pour faire pousser la barbe de type huile, gel et masque

Si l’idée d’avaler des gélules ne vous séduit guère, sachez qu’il existe des accélérateurs de pousse de barbe que vous pourrez appliquer directement sur vos poils.

Ces produits sont pour la plupart sous forme d’huile, de gel, de lotion ou de masque.

Là encore, pas de formule magique. Aucun onguent, ni aucun produit ne fera apparaître des poils là vous n’en avez pas. Je sais que je me répète, mais c’est important. Il faut que vous en ayez conscience. Et ça vous fera peut-être économiser de l’argent.

Ces produits aideront vos poils à se développer, à être plus forts, sans toute fois être des produits magiques. Ils sont d’ailleurs plutôt destinés aux personnes qui ont déjà de la barbe et qui trouvent qu’elle n’est pas suffisamment fournie ou dense à certains endroits.

L’huile de ricin n’est pas magique mais efficace

Parmi tous ces produits et toutes ces huiles, il y en a une qui sort du lot, c’est la fameuse huile de ricin. Ce n’est donc pas étonnant que beaucoup d’huiles de barbe en contiennent, ni qu’elle soit l’ingrédient préféré des barbus.

Là où je suis plus étonné, c’est que personne ne parle de l’huile de graines de moutarde, ni qu’aucune marque n’en propose dans ses produits pour barbe.

C’est pourtant l’un des ingrédients les plus prisés en Inde et dans les pays du Maghreb. Ils s’en servent principalement pour faire entretenir leur moustache et leur cheveux.

Peut-être une question de culture ?

Un accélérateur de pousse de barbe, comment ça marche ?

Les produits pour faire pousser la barbe sous forme de gélules

Les accélérateurs de barbe sous forme de gélules fonctionnent comme un traitement. Vous prenez un certain nombre de gélules (ou de cachets), chaque jour, pendant un certain temps.

En général, il est recommandé de suivre ce traitement pendant au moins 1 mois avant de voir les premiers résultats. Toute marque qui se vanterait d’une solution qui agirait plus rapidement est, selon moi, à fuir.

Il est aussi souvent recommandé de ne pas se tailler la barbe pendant cette durée du traitement. 

Toutes les marques recommandent de la patience et de l’assiduité. Si on regarde le prix moyen de ces produits, on comprend vite pourquoi. Mais si au final, vous atteignez le résultat qu’ils promettent et que vous êtes satisfaits, pourquoi pas.

Quoi qu’il en soit, il semblerait qu’en moyenne ce genre de traitement doive durer de 3 à 6 mois, avec des prises de 6 à 9 gélules sur les premiers jours, puis 3 gélules par jours le reste du traitement.

Quels risques encoure t’on à suivre ces traitements ?

Je ne suis ni docteur ni pharmacien, c’est pourquoi je le répète : avant de prendre un complément alimentaire, demandez conseil à au moins l’un de ces spécialistes.

Ensuite, vérifier la composition de ces accélérateurs de pousse de barbe. Regardez précisément les ingrédients qui les composent, et cherchez sur internet à quoi ils servent et les effets qu’ils peuvent avoir. 

Un complément alimentaire, qu’il soit chimique ou naturel, peut provoquer des effets indésirables (bien qu’ils soient souvent mineurs et qu’ils cessent à l’arrêt du traitement). Peut-être êtes-vous allergiques à l’un de ces composants ?

Au moindre doute, trouvez un autre accélérateur de pousse (autre marque), un autre produit, ou optez pour les solutions plus naturelles.

Changer votre alimentation, consommer des aliments qui contiennent ces vitamines ou sels minéraux, et optez pour l’huile de ricin ou autres huiles entièrement naturelles. Je suis prêt à parier que vous obtiendrez les mêmes résultats. 😉

Les accélérateurs de pousse sous forme d’huile, de gel ou de lotion

Ces accélérateurs pousse, à la différence des premiers, ne s’avalent pas mais s’applique directement sur la peau ou sur les poils.

On les trouvez principalement sous forme d’huile, ou parfois de lotion, mais aussi de shampoings ou de crèmes à appliquer.

Là, il y a beaucoup moins de risque que d’avaler une gélule. Tout au plus, vous serez allergique à un des ingrédients utilisés, et il vous donnera quelques rougeurs. Rien de bien grave, et vous vous en apercevrez rapidement.

Là encore, vérifiez la composition de ces produits. Comme je l’ai écris plus haut, les 2 seuls huiles végétales naturelles qui sont reconnues pour stimuler la pousse des poils (et des cheveux), sont l’huile de Ricin et de Graine de Moutarde. Tout le reste n’est, à mon sens, que purement marketing. Mais ne les ayant pas tous testé, je m’arrêterais là.

Pour utiliser ces accélérateurs de pousse, rien de plus simple.

S’ils sont sous forme d’huile, de baume ou de crème, appliquez les comme si vous utilisiez votre huile de barbe traditionnelle : une application chaque matin (ou le soir), en massant délicatement vos poils de la racine aux pointes, ainsi que votre peau.

Respectez toujours les doses recommandées. Il est inutile d’en mettre des tonnes. Au contraire, vous risquez d’obstruer les pores des votre peau et d’attraper des boutons ou des rougeurs.

S’ils sont sous forme de lotion, appliquez les 2 à 3 fois par semaine.

S’ils sont sous formes de shampoings accélérateur de pousse, utilisez les en alternance avec un shampoing pour barbe traditionnel, sans excéder 2 à 3 nettoyage par semaine.

Ce n’est pas parce que vous utilisez de grande quantité de ces produits ou que vous les appliquiez 3 fois par jour, que vos poils pousseront plus vite.

Les produits pour faire pousser la barbe à éviter

Évitez tous les produits à base de minoxidile sans en parler à votre dermatologue (ou médecin / pharmacien) avant. C’est une substance réglementée.

Évitez tous produits qui s’avalent et dont vous n’êtes pas sûr à 100% de leur composition. S’ils sont naturels et à base de compléments alimentaires, au pire vous aurez perdu de l’argent, mais vous ne devriez pas être malade.

Et pour finir, évitez les produits “miracles” qui vous assurent des résultats en moins d’un mois, ou qui vous promettent de faire pousser vos poils là où vous n’en n’avez pas.

Produit qui fait pousser la barbe : faut-il croire les sites qui les testent ?

J’ai longtemps hésité avoir d’écrire ce paragraphe. Je ne veux pas créer de polémique. Chacun fait et raconte ce qu’il veut, sur Youtube, sur son site (moi le premier). Je ne veux pas dénigrer qui que soit, ni remettre en cause leur travail ni leur objectivité.

Ceci étant dit, sachez que bons nombre d’entre eux (les plus connus) reçoivent gratuitement ces produits directement des marques. Ça m’est aussi arrivé : ici et ici. Dans ces cas-là, c’est très difficile de dénigrer le produit. C’est pour ça que je préfère refuser, la plupart du temps.

Quand il s’agit d’une huile, d’un shampoing ou d’un baume, comme c’est très subjectif, il n’y a pas grand chose à dire. Untel va aimer le produit, son parfum sa texture, un autre ne va pas aimer, etc…

Mais dans le cas d’un accélérateur de pousse de barbe (surtout ceux qui se vendent sous forme de gélules), il n’est pas question d’aimer ou pas. Il est question d’efficacité. Et là, c’est compliqué pour eux de dire : “Ce produit n’a aucun effet“.

Surtout lorsque le produit provient de grandes marques comme Beardilizer, Imperial Beard (leurs produits sont vendus sous forme d’huile et de lotion), Lames et Tradition, …

Et je ne parle pas de ceux qui sont vendus sur Amazon (et qui ne sont pas forcément moins bons).

Alors que penser de leur avis ? Je vous laisse faire votre propre opinions. Les photos ci-dessous sont extraites de certains d’entre eux qui ont testé ces produits et pour qui le résultat a souvent été “bon”, voir “très bon”. A vous de juger.

Ce Youtubeur a testé la marque Beardlizer pendant 3 mois. Voyez le résultat.

accelerateur pousse barbe

De vous à moi, avec le type de barbe qu’il a, aucun besoin d’accélérateur. 😉

accellérateur barbe

Après 2 mois traitement avec la marque Vita Beard, voyez-vous une différence ? Une qui justifierai l’achat de ce type de produit ?

accelerateur barbe

Résultat après 1 mois d’application de lotion + huile accélérateur de pousse de barbe de la marque Imperial Beard (qui proposent une très bonne huile de barbe “normale”).

Sachez, pour clôturer cette partie, que je suis ces 3 Youtubeurs et que j’apprécie leur travail. Tous ont été honnêtes et ont reconnu qu’il n’existait pas de produits miracles pour faire pousser la barbe là où il n’y en avait pas.

Maintenant, à vous de vous faire votre propre opinion.

Accélérateur de pousse de barbe, lequel choisir ?

Si vraiment vous êtes convaincu que c’est ce qu’il vous faut, ou si vous avez vraiment en vie de tester, voila les produits les plus connus ainsi que leur composition.

Beardilizer

C’est probablement la marque la plus connue. Leur accélérateur de pousse, sous forme de capsules (90 unités par pot), est même en vente chez les pharmaciens.

Voila la composition de ce produit : 
Vitamin A (as beta-carotene), Vitamin C (as ascorbic acid), Vitamin E (as d-alpha tocopheryl succinate), Thiamin (Vitamin B1 as thiamine hydrochloride), Riboflavin (Vitamin B2), Niacin (as niacinamide), Vitamin B6 (as pyridoxine hydrochloride), Folate (as folic acid), Vitamin B12 (as cyanocobalamin), Biotin, Pantothenic Acid (as d-calcium pantothenate), Iodine (as kelp Laminaria digitata & Ascophyllum nodosum), Copper (as copper amino acid chelate), MSM (methylsulfonylmethane), L-Methionine, Horsetail (herb) Extract (Equistum arvense), L-Cysteine HCl, Choline (as choline bitartrate), Inositol, PABA (para-aminobenzoic acid). Autres Ingredients: Cellulose, Silicone Dioxide, Magnesium Stearate, Vegetable Capsule. Ne contient pas d’hormone ou de DHT

Je ne suis pas un spécialiste, mais tous les ingrédients semblent être naturels (ou en tout cas très bien tolérés par l’organisme).

C’est une grosse dose de Vitamines et d’Acide Aminés en tout genre. En résumé : un complément alimentaire (et c’est d’ailleurs écrit sur le pot). Donc pas de gros risques à en prendre, sauf surdosage.

Si vous n’êtes pas sûr de votre réaction face à certains de ces ingrédients, ou que vous avez des allergies quelconques, demandez l’avis de votre pharmacien avant de l’ingérer (si ça se trouve, c’est même lui qui vous le vendra).

Le prix, lui, sera en conséquence : 34.90€ le pot de 90 capsules. A ce prix là, il vaut mieux espérer que ça fonctionne. Cher pour un complément alimentaire.

Lames et Tradition

Marque française connue pour leurs gélules pour barbe, mais aussi pour leurs huiles et leurs différents accessoires dédiés à l’entretien et de votre barbe ainsi qu’au rasage.

Le pot contient aussi 90 gélules, et peut aussi être considéré comme un complément alimentaire (bourré de vitamines) dont voici la composition :

Methyl sulfonyl méthane : 255mg, Hydrolysat de kératine soluble : 150mg, L-cystine : 150mg, L-méthionine : 99mg, Vitamine C : 80mg soit 100% des VNR, Extrait de prêle (Equisetum arvense L) titré en silice : 60mg, Maltodextrine (agent de charge), Sels de magnésium d’acides gras (antiagglomérant), Vitamine E : 12mg soit 100% des VNR, Zinc (sulfate): 10mg soit 100% des VNR, Choline citrate : 24.9mg, Inositol : 24.9mg, Vitamine B3 : 16mg soit 100% des VNR, Dioxyde de silicium (antiagglomérant), Vitamine B5 : 6mg soit 100% des VNR, Vitamine A : 800μg de RE soit 100% des VNR, Cuivre (sulfate) : 1mg soit 100% des VNR, Vitamine D3 : 5μg soit 100% des VNR, Vitamine B6 : 1.4mg soit 100% des VNR, Vitamine B1 : 1.1mg soit 100% des VNR, Vitamine B2 : 1.4mg soit 100% des VNR, Vitamine B9 : 200μg soit 100% des VNR, Vitamine B8 : 50μg soit 100% des VNR, Enveloppe d’origine végétale

*RE = Retinol Equivalent
*VNR = Valeur Nutritionnelle de Référence

Là aussi, tous les ingrédients semblent naturels. Certains sont même d’ailleurs similaires à ceux utilisés chez Beardilizer.

Si une petite cure de vitamines vous tente, vous pouvez acheter les leurs. Mais vu le prix, j’espère là aussi, que c’est efficace.

Nutri Beard

Accélérateur de pousse de barbe de marque française, les ingrédients semblent aussi être tous naturels, avec la présence de plusieurs vitamines mais aussi de plantes (ce qui n’est pas le cas avec les 2 marques citées plus haut).

Sa composition : MSM (méthyl sulfonate de méthane), Kératine 50 mg, Prêle (Equisetum arvense) tige stérile extrait 4/1, Hydrolysât de protéines de blé, L-cystine, Citrate de zinc, Vitamine A, Vitamine D3, Vitamine B6, Vitamine B2, Vitamine B12, Acide folique, Tunique : gélatine végétale (hydroxypropylmethylcellulose)

Le prix est beaucoup plus doux : 19.99€ les 90 gélules. Quid de l’efficacité ? Les commentaires sont partagés. Mais personne n’aurait été malade, c’est déjà une bonne chose.

BeardActive, le produit qui nous vient d’Allemagne

Complément alimentaire dont la composition semble aussi naturelle (ce qui n’est pas étonnant pour une marque allemande), et qui vous donnera une bonne dose de vitamines divers et variées.

Le prix est encore plus bas que Nutri Beard (17.95€), et les avis aussi partagés.

Imperial Beard propose un produit sous forme d’huile

Imperial Beard propose un gel tonifiant et une huile pour booster votre barbe.

Autant leur huile de barbe est entièrement naturelle (et plutôt sympa), autant leur gel booster ne l’est pas (et loin de l’être).

De vous à moi, et en regardant les ingrédients qui le compose, je me demande en quoi ce produit peut accélérer la pousse de votre barbe ?!?

A 24,90€, j’espère au moins qu’il sent bon.

Faut-il utiliser des produits pour faire pousser la barbe ?

Et c’est ça la vraie question ! Certains d’entre vous ont d’ailleurs peut-être zappé tout mon blabla au-dessus, et ont atterri directement ici : droit à l’essentiel !

La réponse n’est pas aussi simple.

Comme je l’ai écris, tous les barbus ne sont pas égaux en terme de pilosité. Et heureusement. Ca s’appelle la diversité.

Donc si j’avais un seul conseil à vous donner, ce serait de vous accepter tel que vous êtes, et de choisir un style de barbe qui est adapté à votre type de pousse. Tout le monde n’a pas une barbe complète, et ce n’est pas pour ça qu’il n’est pas barbu.

Utilisez de bonnes huiles de barbe, et si possible naturelles. Choisissez celles qui contiennent de l’huile de ricin, et ne vous prenez pas la tête. Le poil finira toujours par pousser.

Si maintenant vous voulez tester un accélérateur de pousse de barbe, vous aurez le choix entre ceux qui s’appliquent directement sur la barbe et ceux qui s’avalent.

Autant vous ne risquerez pas grand chose avec les premiers, autant soyez sûr de la composition des deuxième. Et au moindre doute, arrêtez. Mais quoi qu’il en soit, ne croyez pas aux produits magiques.

Que votre barbe soit longue, courte, complète ou juste une barbichette, comme dirais The Bearded Bastards : “Stay Bearded, stay Bastard !“.

Vous pourriez aimer

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de