Que vous portiez la barbe depuis longtemps ou depuis peu, il y a quelques astuces à connaitre et quelques règles à respecter quand on est barbu.

Car l’entretien d’une barbe demande de la vigilance et de la rigueur, au risque de commettre des erreurs qui pourraient complètement venir ternir votre style. Ou pire, vous obliger à tout raser pour repartir de zéro. Ce n’est pas parce que votre barbe est maintenant bien longue qu’il faut la négliger. Bien au contraire.

Que ce soit au niveau des produits à utiliser pour l’entretenir, des techniques de rasage ou de votre hygiène de vie, voila les 10 erreurs que vous devez éviter.

Erreur n°1 : raser son cou trop haut

C’est probablement l’erreur la plus fréquemment commise. Surtout si vous commencez à vous laisser pousser la barbe. Et même les barbus les plus avertis peuvent la commettre.

La densité de poils située sous le menton est extrêmement importante pour donner du volume à votre barbe. Pour se faire, rien de plus simple :

  1. Laissez pousser votre barbe plusieurs jours (voir 2 semaines) sans raser votre cou. Ça vous permettra de bien voir la densité de poils que vous avez à cet endroit
  2. Placez-vous devant un miroir
  3. Situez le haut de votre pomme d’Adam
  4. Posez vos deux doigts (index et majeur) au-dessus (avec le majeur en haut de la pomme d’Adam)
  5. Votre index défini la base de votre barbe. Ne rasez pas plus haut

Si vous vous êtes rasés trop haut, attendez simplement que vos poils repoussent, inutile de repartir de zéro. 😉

Erreur n°2 : avoir des lignes trop basses au niveau des joues

En ce qui concerne les poils qui poussent au niveau des joues, il y a deux écoles. Il n’y a pas de règles strictes, mais seulement une erreur à éviter.

Le plus commun (ce que tout le monde fait, moi y compris), c’est de tracer une ligne imaginaire de la commissure de vos lèvres (voir un peu plus haut pour les barbes les plus fournies) jusqu’à votre oreille et de raser tous les poils situés au-dessus.

Lignes de joues barbe

Soit vous vous faites des lignes bien droites, soit légèrement arrondies. Tout dépendra de la forme de votre barbe, de sa densité, de votre visage, de votre coupe de cheveux ou de votre envie du moment. Il n’y a pas vraiment de règle.

Mais il y a aussi une deuxième solution. C’est de laisser suffisamment pousser les poils au niveau des joues pour faire un dégradé en partant de cette zone, jusqu’au milieu de votre mâchoire.

Pour les barbes les plus fournies, ça vous donnera un look propre et un peu plus sauvage. Quant à ceux qui auront des trous dans la barbe, ça permettra de légèrement les atténuer.

Demandez à votre barbier de vous faire ce dégradé, il sera le mieux placer pour bien le réussir.

Quoi qu’il en soit, il y une erreur à ne pas commettre, c’est de raser vos lignes trop basses ou d’en avoir une plus haute que l’autre. Il n’y a rien de pire. Votre barbe va prendre la forme d’un collier.

Erreur barbe à ne pas commettre

Si vous sentez que vous êtes descendu trop bas, ne touchez plus à votre barbe. Attendez quelques semaines que les poils repoussent, et recommencez l’opération.

Erreur n°3 : avoir une moustache trop longue

Sauf à vouloir participer au concours de la barbe la plus longue, s’il y a bien une règle sur laquelle tout les barbus s’accordent, c’est celle sur la moustache.

Vous pouvez laisser pousser votre moustache autant que vous le souhaitez, mais il est interdit d’avoir les poils qui recouvrent votre lèvre supérieure. Coupez-les au moins une fois par semaine. Ne négligez pas ce point.

Vous pouvez ne coupez que l’avant des poils si vous souhaitez la laisser pousser. Même si votre objectif n’est pas d’avoir une moustache de type « guidon » ou « Garibaldi », laissez grandir les poils sur les côtés, et tailler ceux du devant.

grosse moustache

Erreur n°4 : avoir une barbe trop courte

Si ce n’est pas grave de trop laisser pousser sa barbe, surtout si vous l’entretenez, ce n’est pas le cas de l’avoir trop courte.

Sauf à assumer la barbe de 3 jours, qui elle se veut courte et uniforme, faite attention quand vous taillerez la votre. A vouloir bien la tailler, vous risquez de trop la couper.

Si c’est le cas, je vous conseille ne pas vouloir « équilibrer » l’ensemble en la taillant encore plus court (même si c’est tentant). Arrêtez-vous là où vous en êtes, et attendez plusieurs semaines avant de vous en occuper de nouveau.

Croyez-moi, ça peut arriver à tout le monde (et je sais de quoi je parle). Il faut simplement ne pas craquer et ne pas tout raser. Laissez pousser, et allez voir un barbier pour qu’il lui redonne sa belle forme.

Erreur n°5 : ne jamais tailler sa barbe

A l’inverse, ne jamais tailler sa barbe est aussi une erreur que certains barbus commettent. Vous pouvez avoir la meilleure implantation de poils possible, si vous n’y touchez jamais, vous passerez vite pour quelqu’un de négliger.

Ne serait-ce que pour votre moustache (cf le point 3), essayez de la tailler une fois par mois. L’idéal étant d’aller voir un barbier, ou de vous équiper d’une bonne tondeuse à barbe.

Couper les poils rebelles avec une paire de ciseaux adaptée, nettoyez-là et appliquez une huile ou un baume.

barbe longue mal entretenue

Erreur n°6 : ne pas hydrater sa barbe

Ne pas hydrater sa barbe revient à ne pas hydrater sa peau. Vous risquez alors d’avoir les poils rêches et cassants, la peau qui vous démange, voir pire, des pellicules de barbe. Et ça, je crois que c’est ce qu’il y a de pire.

Pourtant la solution est simple et peu coûteuse. Un bon shampoing pour la laver (voir le point d’après) et une huile à barbe.

Vous en êtes au stade des pellicules ? Pas de panique. Exfolier votre barbe avec des produits adaptés, et reprenez la routine décrite plus haut (shampoing + barbe).

Répétez cette opération chaque matin, et vous aurez une toison parfaitement entretenu et en bonne santé.

Erreur n°7 : ne jamais laver sa barbe

Beaucoup de barbus pensent, à tord, qu’une barbe ne se nettoie pas. Énorme erreur ! Tout comme les cheveux, les poils de barbe doivent être régulièrement lavés.

La barbe est une partie du corps qui se salie très vite. Il ne suffit pas de prendre sa douche, de se laver le visage et de passer sa barbe sous l’eau pour croire que c’est suffisant pour qu’elle soit propre. Il faut la shampouiner.

Shampoing Barbe (200ml) OAK
(48 commentaires client)
24,45 €
Acheter sur Amazon

Mais pas avec n’importe quel produit, avec un shampoing prévu pour. Vous en trouverez à tous les prix, qu’ils soient liquides ou solides, entièrement naturels ou non.

Quoi qu’il en soit, acheter un tel cosmétique ne vous coûtera pas trop cher, et durera longtemps. La fréquence d’utilisation ne devant pas excéder 2-3 fois par semaine, quelque soit la taille de votre barbe.

Erreur n°8 : ne pas couper vos poils au niveau du cou

Les barbus qui ont tendance à avoir des trous dans la barbe, au niveau des joues, ont souvent tendance à laisser pousser les poils du menton, mais aussi ceux dans le cou.

Autant pour le menton ça s’explique, certains hommes peuvent opter pour un style bouc assez long, autant dans le cou le résultat n’est pas top. Surtout qu’il est très facile de se raser les poils dans le cou.

Si vous avez la peau sensible à cet endroit, armez-vous d’une tondeuse 0 mm ou d’un rasoir électrique, et utilisez le une fois par semaine.

C’est une zone où les poils sont autorisés, à partir du moment où ils ne sont pas trop longs.

Erreur n°9 : mettre trop d’huile à barbe

Entretenir sa barbe en utilisant de l’huile ou un baume c’est bien, à partir du moment où vous respectez les quantités recommandées selon sa taille.

Utiliser trop de produit n’hydratera pas plus vos poils ou votre peau, au contraire. Vous risquez :

  1. D’avoir les poils gras, poisseux et brillants, et passer pour quelqu’un qui ne s’entretien pas
  2. De saturer votre peau et de voir l’apparition de boutons ou de poils incarnés.

Le mieux est souvent l’ennemi du bien. Il est préférable d’appliquer de l’huile à barbe deux fois par jours (matin & soir), plutôt qu’une fois mais dans de grandes quantités.

Quelques gouttes suffisent, la plupart du temps, pour prendre parfaitement soin et hydrater votre barbe. Certains barbus commettent l’erreur d’utiliser trop de produit, car ils le trouvent efficace ou qu’ils adorent son parfum. C’est tout ce qu’il ne faut pas faire, et ce, quelque soit la qualité du cosmétique.

Erreur n°10 : utiliser une eau de toilette en plus d’une huile à barbe parfumée

Si vous utilisez une huile pour barbe, vous en trouverez de 2 types : celles qui sont parfumées (la plupart d’entre elles) ou celles qui ne le sont pas (sans fragrance ni parfum).

Si vous préférez appliquer une huile parfumée (ce qui est mon cas), je vous conseille fortement de ne pas utiliser, en plus, une eau de toilette pour vous parfumer vous-même. Ranger vos parfums habituels, et contentez-vous de l’odeur de l’huile à barbe. Bien souvent, elle se suffit à elle-même (et même lorsque la fragrance est créée à partir d’Huiles Essentielles).

Ne commettez pas l’erreur de mélanger plusieurs odeurs, vous risquez d’obtenir un résultat plus que douteux. Pour peux que votre huile et votre parfum aient des odeurs assez fortes mais éloignés, c’est la catastrophe.

Si par contre, vous préférez continuer à utiliser votre parfum favori, alors optez pour une huile à barbe sans odeur (« unscent »). Toutes les marques ne le proposent pas, votre choix sera réduit, mais vous arriverez quand même à en trouver, et de bonnes qualités.

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de