Lame de rasoir, quelle est la meilleure et comment la choisir ?

A la différence d’un coupe choux, un rasoir droit ou une shavette a besoin de lame de rasoir pour être utilisée. Cette petite pièce d’acier que l’on doit à la marque Gillette, inventée en 1907, après près de 11 ans de recherche. Ces lames interchangeables qui permettent de se raser entièrement, à moindre coût, sans apprentissage et sans risque. Parce que oui, il y a des hommes qui se rasent tous les jours.

Mais devant le nombre de marques et de modèles différents, comment bien choisir sa lame de rasoir, et quelle est la meilleure selon votre utilisation, la sensibilité de votre peau, ou encore votre type de poils ?

Comment on fabrique une lame de rasoir ?

En faisant mes recherches avant d’écrire cet article, je suis tombé sur une sorte de manuel datant de décembre 1952 et intitulé « Histoire de la Lame de Rasoir« . Ce petit livre explicatif est tout simplement incroyable. Il décrit depuis pratiquement la préhistoire, l’évolution des outils que les hommes ont inventés / utilisés pour se « raser », et comment est né ce petit morceau de métal. Si vous avez un peu de temps devant vous, je vous conseille vivement de le lire.

Pour les plus pressés, ce qui est expliqué et ce qui nous intéresse ici, c’est l’invention de la lame à raser par Gillette, il y plus de 110 ans maintenant. A l’époque, il avait fallu à la marque près de 11 années de tests, de recherche et d’expérimentation, pour réussir à fabriquer cette pièce en acier tranchant.

Ndlr : Nul doute que Gillette n’imaginais pas sa petite pièce de métal servir à autre chose qu’à se raser. 😉

Pour aller plus loin : Quelle est la meilleure shavette pour se raser les contours de barbe ?

Le pari le plus compliqué, c’était de fabriquer une pièce en acier suffisamment bien aiguisée pour être capable de raser de près, qui soit jetable, et surtout, à petit prix.

Ndlr : si historiquement les lames de rasoirs interchangeables étaient l’élément le moins cher, ce n’est plus le cas aujourd’hui. De nos jours, c’est sur la shavette ou sur le rasoir de sûreté que les fabricants rognent leur marges, pour ensuite les augmenter sur les consommables, à savoir, les lames. Vous pourrez changer de lames à chaque rasage, ce qui ne sera pas le cas de votre rasoir.

Tout part d’un ruban d’acier très dur, appelé feuillard et enroulé sur lui-même (comme une bobine de film). Ce ruban est placé sur des presses à estamper. Ce sont elles qui perforent la bande, pour faire apparaître les lames de rasoir, soudées les unes aux autres.

Vient ensuite l’étape de la trempe, où les lames de rasoirs sont recuites puis trempées pour leur donner encore plus de dureté, tout en leur laissant une souplesse suffisante pour qu’elles puissent se courber dans le rasoir. C’est à partir de ce moment-là où la lame peut se casser si on la tort.

Après avoir reçues une couche de laque transparente pour éviter qu’elles ne rouillent, les lames de rasoirs sont affûtées. C’est la partie la plus délicate, car leur tranchant est 80 fois plus mince qu’une feuille de papier à cigarettes.

Parfaitement affûtées, les lames sont ensuite séparées, contrôlées et enveloppées.

Mieux qu’un long discours, voila une vidéo qui montre la fabrication d’une lame de rasoir de A à Z.

Quelle est la meilleure lame de rasoir ?

S’il existe plusieurs marques de lames de rasoirs, il y en a certaines qui reviennent plus fréquemment que d’autres. Tout simplement parce qu’elles font parti des meilleures, de part la qualité de leur acier, leur tranchant et l’expérience de l’enseigne dans le rasage pour homme.

Évitez donc les marques inconnues, et misez plutôt sur les Astra, Derby, Shark, Gillette, Voskhod, BIC, Rapira et autre Treet. Je ne les ai pas toutes testées, mais une bonne partie d’entre elles. Voila mon ressenti sur celles qui sont passées entre mes mains.

Les lames de rasoir Derby

Vous les trouverez en version Extra, Professional et Premium. La version Professional étant une lame unique, plus grande que les lames traditionnelles, je n’en parlerais pas dans ce test. Elle s’utilise avec les rasoirs pour barbier Dovo.

Les deux autres versions seront des lames à double tranchant, sectionnable au milieu (comme une lame de rasoir standard). La version Extra sera légèrement moins tranchante que le modèle Premium qui lui, sera fait en acier suédois.

Mon avis sur les lames de rasoir Derby : C’est probablement les lames les plus connues. C’est celles qui s’utilisent lorsque vous ne savez pas lesquelles choisir, ou si vous débutez dans le rasage traditionnel. On les appelles les lames de rasoirs tout terrain. Préférez la version Premium, car plus tranchante.

Les lames de rasoir Astra

En version Superior Platinium ou Superior Stainless, les lames de rasoirs Astra sont fabriquées par Gillette. Conçues en acier inoxydable, ce sont des lames doubles tranchant sécable en deux.

Lames d’entrée de gamme, mais de bonne gamme, elles sont l’avantages de convenir à à peu près tout les types de poils, mais avec un excellent rapport qualité / prix. Vous avez la qualité Gillette, sans en payer le prix.

Mon avis sur les lames de rasoir Astra : Que vous débutiez dans le rasage au rasoir de sûreté ou à la shavette, ou que vous soyez un utilisateur régulier, ces lames vous donneront entière satisfaction. A conseiller cependant aux barbes aux poils les moins drus. Préférez la version Superior Stainless.

Les lames de la marque Shark

De qualité professionnelles, les lames de rasoirs Shark font parties des plus tranchantes que j’ai testé. Réalisées en super inox, elles sont cependant reconnues pour leur douceur.

Disposant d’un excellent rapport qualité prix, elles fonctionneront à merveille avec un rasoir droit, mais devront être maniées avec plus de dextérité lorsqu’elles seront installées dans une shavette.

Mon avis sur les lames de rasoir Shark : Souvent considérées comme les lames les plus agressives car les plus acérées (avec celles de la marque Feather), il n’en est rien. Elles font partie des plus douces et des plus confortables que j’ai eu l’occasion de tester. Parfaites pour les poils épais.

Lames Feather, tout simplement les plus tranchantes

Fabriquées en acier japonais, les lames de rasoir Feather sont les plus affûtées au monde. Avec les Derby, c’est probablement la marque LA plus connue dans le milieu du rasage manuel.

Si vous débutez dans le rasage traditionnel, si votre peau est sensible, ou si vos poils ne sont pas très épais, je vous déconseille tout simplement cette marque. Encore plus si vous utilisez une shavette. Pour tous les autres, les pros ou les expérimentés, c’est probablement ce qui se fait de mieux.

Mon avis sur les lames de rasoir Feather : Les lames les plus tranchantes au monde, fabriquées au Japon, mais à ne pas mettre entre les mains d’un débutant. Le prix va avoir la qualité du produit, elles font partie des plus chères.

Concernant les autres marques, ne les ayant pas (encore) testées, je ne pourrais donc pas vous donner mon avis sur celles-ci.

Cependant, si j’ai un conseil à vous donner, c’est de toutes les tester pour vous faire propre idée. Vous trouverez des pack à moins de 15€ avec des boites de 2 à 5 lames de toutes les marques que je vous ai cité ci-dessus… et plus. Chacun ayant un poil et une barbe spécifique, mon ressenti sera probablement différent du vôtre.

Comment utiliser une lame de rasoir ?

Sachez qu’il existe 2 types de lames de rasoir :

  • Les lames de rasoir dites classiques
  • Les demi lames professionnelles

Les demi lames professionnelles

Je ne vais pas m’étendre sur ce modèle car elles demandent l’utilisation d’un rasoir spécifique, sont souvent utilisés pour raser les cheveux, et surtout, car je n’en ai jamais testé personnellement.

Elles n’ont qu’un seul côté tranchant et sont beaucoup plus longues que les classiques (elles font 62mm). Les différents choix sont aussi plus limités.

Les lames de rasoirs dites classiques

Ce sont celles que vous trouverez en plus grand nombre et dont je parle dans cet article. Elle mesurent 45mm x 25mm, et sont, pour la plupart, à double tranchant.

lame de rasoir

Utiliser une lame de rasoir avec une shavette

Une lame de rasoir, lorsqu’elle est utilisée avec une shavette, doit être coupée en deux. Vous pourrez donc, avec 10 lames, faire 20 rasage. Voila les étapes à suivre :

  1. Sortez une lame du paquet, sans retirer son emballage papier. C’est très important, ça vous évitera de vous couper pour la prochaine étape
  2. La lame toujours dans son emballage, pliez-là en 2 dans le sens de la longueur. Ces lames sont prévues pour être séparées en 2 dans ce sens. Pour se faire, placez vos doigts sur les grands côtés (là où c’est tranchant), et appuyez jusqu’à entendre le bruit de la lame qui se casse.
  3. Ouvrez maintenant l’emballage, et retirez une des 2 demi lames. Laissez l’autre dans l’emballage.
  4. Installez la demi lame dans votre shavette

A la fin de votre rasage, vous pouvez jeter la lame de rasoir.

Utiliser une lame avec un rasoir de sûreté

Le rasoir de sûreté est plus souvent utilisé pour un rasage complet que pour un entretien de barbe. Mais lorsque vous alliez un bon rasoir, une lame adaptée à votre peau et vos poils, ainsi que des produits de rasage de qualité, c’est probablement l’une des méthodes les plus simples et les plus sûres pour se raser.

Plus efficace qu’un rasoir électrique, plus rapide qu’un rasage avec un coupe choux et moins risqué qu’avec une shavette, son seul défaut sera peut-être son côté moins économique (tout comme avec une shavette).

Pour installer une lame dans un rasoir de sûreté, il n’y a rien de plus simple :

  1. Ouvrez votre rasoir de sûreté (la méthode peut varier selon votre modèle)
  2. Sortez la lame de rasoir sans la casser
  3. Installez votre lame dans le rasoir et refermez-le

Tout comme avec une shavette, 10 lames de rasoir devraient vous faire 20 rasages.

Laisser un commentaire